oeil


oeil
OEIL. s. m. L'organe de la veuë. On le prononce comme s'il y avoit un u. voyelle entre l'e & l'i. & qu'il fust escrit Oeüil. Il fait au pluriel Yeux. Et parce qu'on ne se sert pas indifferemment du singulier & du pluriel en toutes sortes de phrases, on mettra icy des exemples de l'un & de l'autre, suivant l'usage ordinaire dans lequel on les employe. Le globe de l'oeil. le fond de l'oeil. la cavité de l'oeil. le coin de l'oeil. la prunelle de l'oeil. le blanc de l'oeil. le blanc des yeux. la paupiere de l'oeil. les differentes parties de l'oeil. faire un clin d'oeil, un signe d'oeil. cligner les yeux. regarder du coin de l'oeil. avoir la larme à l'oeil, les larmes aux yeux. avoir mal à l'oeil, mal aux yeux. il a un dragon dans l'oeil, une taye à l'oeil. l'oeil luy pleure, les yeux luy pleurent. Avoir l'oeil vif, perçant, brillant. avoir les yeux beaux. avoir de beaux yeux, avoir les yeux bleus, les yeux noirs, les yeux bien fendus, les yeux à fleur de teste, les yeux doux, les yeux riants; les yeux éveillez, les yeux vifs, perçants, brillants, pleins de feu. Avoir les yeux creux, les yeux enfoncez, les yeux rudes, hagards, les yeux battus, les yeux effarez, les yeux chassieux. avoir les yeux tout morts, les yeux humides, les yeux baignez de larmes. ouvrir les yeux. ouvrir de grands yeux, fermer les yeux, hausser les yeux, baisser les yeux, siller les yeux. lever les yeux au ciel. rouler les yeux dans la teste. se frotter les yeux, s'essuyer les yeux. cela fait plaisir aux yeux, plaist aux yeux, charme les yeux. cela blesse les yeux, offense les yeux, fait mal aux yeux. la lumiere ébloüit les yeux. je n'ay pas fermé l'oeil, pas fermé les yeux. je n'ay peu clorre l'oeil, peu clorre les yeux de toute la nuit.
On dit, que Les yeux sont les miroirs de l'ame, pour dire, que Les differents mouvements, que les differentes passions dont l'ame est agitée paroissent ordinairement dans les yeux.
On dit, d'Une personne qu'on aime fort, d'une chose que l'on conserve pretieusement, qu'On l'aime comme ses yeux, qu'on la conserve comme la prunelle de l'oeil.
On dit, Avoir le jour dans les yeux, avoir le Soleil dans les yeux, pour dire, Avoir le visage tourné du costé du Soleil, du costé du grand jour: Et l'on dit dans le mesme sens, que Le Soleil, que Le grand jour donne dans les yeux.
On dit, qu'Un homme a de bons yeux, pour dire qu'Il a de la penetration dans les affaires, & qu il n'est pas aisé de le tromper. Qu'Il a des yeux d'Aigle, des yeux de Lynx, pour dire, qu'Il voit, qu'il découvre les objets de fort loin: Et qu'Il a des yeux
d'Argus, pour dire, qu'Il est fort vigilant, qu'il observe toutes choses, & que rien n'échappe à son attention.
On dit prov. Avoir plus grands yeux que grand panse, & cela se dit d'Un homme qui s'estant mis à table avec appetit, & comme croyant devoir tout manger, se trouve bien plustost rassasié qu'il n'avoit creu.
On dit prov. qu'Un homme a les yeux malades, les yeux bouchez, les yeux de travers, les yeux en escharpe, les yeux au talon, pour dire, qu'Il ne voit pas les choses telles qu'elles sont & qu'elles paroissent à ceux qui ont de bons yeux. Et l'on dit aussi prov. à un homme à qui l'on reproche d'avoir fait inconsiderément quelque chose, d'avoir jugé de quelque chose autrement qu'il ne falloit: Où aviez-vous les yeux? aviez-vous les yeux au talon?
On dit prov. & bass. Avoir les yeux pochez, les yeux pochez au beure noir, avoir les yeux à la compote, pour dire, Avoir les yeux livides & meurtris de quelque coup, avoir les yeux rouges & malades de quelque fluxion.
On dit, qu'Un homme n'a des yeux que pour une personne, que pour une chose, pour dire, qu'Il n'a d'affection que pour une personne, que pour une chose; & que tout le reste ne luy est de rien.
On dit aussi, qu'Un homme ne voit rien que par les yeux d'autruy, pour dire, qu'Il ne connoist les choses, qu'il n'en juge que par le rapport d'autruy; qu'il ne trouve rien de bien ou de mal que suivant le jugement qu'en fait la personne pour qui il est prevenu.
On dit par un proverbe tiré de l'Evangile, qu'Un homme voit une paille dans l'oeil de son prochain, & qu'il ne voit pas une poutre dans le sien, pour dire, qu'On s'apperçoit aisément des deffauts d'autruy, quelques legers qu'ils puissent estre, & que la pluspart du temps on ne voit pas les siens, quelques grands qu'ils soient.
On dit, Avoir l'oeil à quelque chose, sur quelque chose, pour dire, En avoir soin, y veiller, y prendre garde. Et, Avoir l'oeil sur quelqu'un, pour dire, Prendre garde à sa conduite. J'auray l'oeil à cela. j'auray l'oeil à tout. avoir les yeux sur les Ouvriers. On dit aussi, Avoir les yeux sur quelqu'un, pour dire, Le regarder attentivement. Et on dit, que Tout le monde a les yeux sur un homme, les yeux tournez, les yeux arrestez sur un homme. qu'Un homme est exposé aux yeux du public, pour dire, que Sa dignité, que le poste où il est, fait que le public observe attentivement toutes ses démarches, toutes ses actions.
On dit, Donner un coup d'oeil à quelque chose, jetter un coup d'oeil sur quelque chose, pour dire, Voir, regarder quelque chose comme en passant. On dit aussi en parlant de la veuë d'un païsage, de l'aspect d'une maison, & de choses semblables, que Le coup d'oeil en est beau, qu'il y a un beau coup d'oeil, pour dire, que L'aspect, que la veuë en est agreable: Et on appelle, Le premier coup d'oeil, Ce qu'on apperçoit d'abord, ce qui s'offre, ce qui se presente d'abord à la veuë. Le premier coup d'oeil en est assez beau: mais le reste est peu de chose.
On dit, Voir de bon oeil, regarder de bon oeil, de mauvais oeil. voir les choses d'un oeil indifferent, d'un oeil jaloux, d'un oeil de concupiscence, d'un oeil d'envie, d'un oeil de pitié, d'un oeil de compassion, d'un oeil de colere, d'un oeil d'indignation, d'un oeil de mépris, &c. Et au pluriel, Avec des yeux indifferents, avec des yeux jaloux, avec des yeux de concupiscence, d'envie, de pitié, de compassion, de colere, d'indignation, de mepris, &c. pour dire, Regarder avec des sentimens d'indifference, de jalousie, de colere, &c. On dit aussi, Voir les choses d'un autre oeil qu'on ne faisoit, pour dire, Les voir avec des sentiments differents de ceux qu'on avoit autrefois.
On dit, qu'Une chose se voit à l'oeil, qu'on en juge à l'oeil, pour dire, qu'Il suffit de la regarder, pour la connoistre, pour en juger: Et l'on dit, A veue d'oeil, pour dire, Autant qu'on en peut juger par la veuë seule. On dit encore, A veüe d'oeil, pour dire, Visiblement: & cela se dit par exaggeration, en parlant des choses dans lesquelles il arrive quelque changement qui est veritablement imperceptible aux yeux, dans le temps mesme qu'il se fait; mais qui ne laisse pas de paroistre notable au bout de quelque temps. Cet enfant croist à veüe d'oeil. cette femme embellit tous les jours à veüe d'oeil. ce malade diminuë, deperit, s'affoiblit à veüe d'oeil.
On dit, Faire toucher une chose au doigt & à l'oeil, pour dire, La demonstrer clairement, en convaincre par des preuves indubitables, telles que sont ordinairement celles de la veuë & du toucher. Et l'on dit en raillerie, qu'Une monstre va au doigt & à l'oeil, pour dire, qu'On la fait aller comme on veut, qu'on en avance, & qu'on en recule l'aiguille, selon l'heure qu'on sçait qu'il est.
On dit prov. que L'oeil du maistre engraisse le cheval, pour dire, que Quand un maistre a soin de prendre garde à ce qui se passe dans son domestique, tout en va mieux.
On dit proverb. Avoir bon pied, bon oeil, pour dire, Estre vigoureux, se porter bien: & en ce sens il ne se dit gueres que d'un homme qui n'est desja plus jeune. Il est un peu âgé, mais il a bon pied, bon oeil. On dit aussi la mesme chose, pour dire, Estre vigilant, & se tenir sur ses gardes. En ces sortes d'affaires, & avec ces gens-là il faut avoir bon pied, bon oeil.
On dit prov. Avoir un oeil aux champs & l'autre à la ville, pour dire, Regarder de tous costez, prendre garde à tout. On dit encore dans le mesme sens, Avoir l'oeil au guet. Et l'on dit aussi, Faire la guerre à l'oeil, pour dire, Prendre garde attentivement à tout ce qui se passe, afin de profiter de l'occasion.
On dit prov. Non plus qu'il en peut dans l'oeil, pour dire, Point du tout. Et prov. & bass. quand on veut soustenir contre quelqu'un qu'il est impossible de trouver une authorité, un passage, une chose, une estoffe &c. telle qu'il dit, on dit, Si vous en trouvez, crevez-m'en l'oeil.
On dit prov. En parlant des accidents communs de la vie, Autant nous en pend à l'oeil, pour dire, qu'Il nous en peut arriver autant.
On dit, Avoir quelque chose devant les yeux, pour dire, En avoir l'idée, l'imagination tellement remplie, qu'on en fasse la regle de sa conduite. Avoir l'honneur devant les yeux. Avoir la crainte de Dieu devant les yeux.
On dit, qu'Une chose donne dans les yeux, ébloüit les yeux, pour dire, qu'Elle plaist, qu'elle a un éclat qui surprend. On dit aussi, Jetter de la poudre aux yeux, pour dire, Ebloüir, surprendre par quelque esclat exterieur, par quelque apparence peu solide: Et on se sert encore de la mesme phrase, pour dire, Surpasser quelqu'un de beaucoup en quelque chose.
On dit, qu'Une chose fait mal aux yeux à quelqu'un, qu'elle luy blesse les yeux, pour dire, qu'Elle luy déplaist, qu'elle luy cause du chagrin, de la jalousie.
On dit, qu'Une chose est sous les yeux, devant les yeux, qu'elle creve les yeux, pour dire, qu'Il est en quelque façon impossible de ne la pas voir. Vous
cherchez vostre Livre, il est sous vos yeux, devant vos yeux, il vous creve les yeux. On dit aussi, qu'Une chose creve les yeux, pour dire, qu'Il n'est presque pas possible de l'ignorer, qu'on la voit, qu'on la sçait malgré qu'on en ait: & en ce sens cela ne se dit ordinairement que des choses blasmables. Il ne se cache plus de rien, sa mauvaise conduite creve les yeux à tout le monde. On dit encore, d'Une chose qui est d'une verité claire & manifeste, qu'Elle creve les yeux, qu'elle saute aux yeux.
On dit, d'Un homme aisé à recevoir toutes fortes d'impressions, que La moindre chose qui luy passe devant les yeux, fait impression sur luy: Et l'on dit, d'Un homme aisé à se fascher, qu'Il se fasche pour une mousche qui luy passe devant les yeux.
On dit, Fasciner les yeux, pour dire, Les ébloüir par des prestiges, par des tours de subtilité: On le dit aussi, pour dire, Tromper par un faux esclat, par une fausse apparence.
On dit, Faire les doux yeux, les yeux doux à une personne, pour dire, Luy témoigner de l'amour.
On dit, Manger, devorer quelqu'un des yeux, pour dire, Le regarder avec une extréme attention. Et, Le couver des yeux, pour dire, Le regarder avec de grands sentiments d'affection & de tendresse. Et on dit, Devorer une chose des yeux, pour dire, La regarder avec une extréme envie de la posseder, & avec une espece d'avidité.
On dit prov. & en raillerie, Pour vos beaux yeux, pour ses beaux yeux, pour dire, Pour l'amour de vous, pour l'amour de luy, pour l'amour d'elle: Ne croyez pas que ce soit pour vos beaux yeux qu'il vous ait rendu ce service-là, c'est qu'il croit que vous pouvez luy en rendre de plus grands.
On dit prov. Loin des yeux, loin du coeur, pour dire, qu'Ordinairement la presence de l'objet entretient l'amour, la bien-veillance; & que l'absence au contraire la détruit.
On dit, qu'Un homme commence à ouvrir les yeux, pour dire, qu'Il commence à voir, à descouvrir des choses qu'il avoit ignorées auparavant, pour n'y avoir pas fait d'attention: Et l'on dit, qu'Un homme ferme les yeux à toute sorte de consideration, pour dire, qu'Il ne veut rien écouter de tout ce qu'on luy peut dire pour le détourner de la resolution qu'il a prise. On dit aussi, qu'On a ouvert les yeux à quelqu'un sur quelque chose, pour dire, qu'On luy a donné sur cela des lumieres, des ouvertures d'esprit, des connoissances qu'il n'avoit point auparavant.
On dit fig. qu'Un homme a une taye, a un bandeau sur les yeux, pour dire, qu'Il est preoccupé de quelque passion qui l'empesche de juger sainement des choses.
On dit, Attacher les yeux, arrester les yeux, jetter les yeux, passer les yeux, porter les yeux sur quelque chose pour dire, Attacher, arrester ses regards, regarder avec attention, jetter la veuë, passer la veuë, porter. la veuë sur quelque chose. On dit aussi, qu'Une chose attache les yeux, arreste les yeux agreablement, pour dire, qu'On prend plaisir à la voir.
On dit, Jetter les yeux sur quelqu'un pour quelque chose, pour dire, Le choisir. On a jetté les yeux sur luy pour une telle Charge, pour un tel Employ. Et l'on dit, Jetter les yeux, passer les yeux sur quelque ouvrage d'esprit, pour dire, L'examiner en passant, & legerement.
On dit, Avoir des affaires jusques par dessus les yeux, pour dire, En avoir tant qu'à peine on y peut suffire.
On dit par exaggeration, Aux yeux, devant les yeux de tout le monde, de toute la terre, pour dire, Au veu & au sceu de tout le monde, en presence de beaucoup de monde. Il y a long-temps qu'il en use de la sorte aux yeux de tout le monde. cela s'est passé aux yeux de tout le monde.
On dit proverb. A yeux clos, pour dire, Sans avoir besoin de se servir de ses yeux. Je sçay si bien le chemin, que j'irois là à yeux clos. On le dit aussi, Lorsque par confiance en quelqu'un, ou par deference, on se porte à faire ce qu'il souhaite, sans vouloir rien examiner aprés luy. Il signa le contract à yeux clos.
On dit, que L'oeil de Dieu voit tout, qu'il penetre tout, qu'il perce le fond des abysmes, pour dire, qu'Il n'y a rien de caché à la connoissance de Dieu.
On appelle fig. & poët. Le Soleil, L'oeil de la nature, l'oeil de l'univers.
On dit, Que l'Archidiacre est l'oeil de l'Evesque, pour dire, que C'est de luy principalement que l'Evesque se sert, pour connoistre ce qui se passe dans son Diocese.
On dit fig. que Les Ministres sont les yeux des Princes, pour dire, Que le Prince se sert de ses Ministres pour estre informé par eux des choses qu'il ne peut pas voir, qu'il ne peut pas connoistre par luy-mesme.
On dit fig. Voir les choses par les yeux de l'esprit, par les yeux de la foy, pour dire, Les examiner par la raison, les considerer avec les dispositions, les impressions, les sentimens que donne la foy.
Prov. & bass. quand on veut designer le diable sans le nommer, on dit, Celuy qui n'a point de blanc dans l'oeil.
On dit, d'Un homme qui a de gros yeux, qu'Il a des yeux de boeuf. d'Un homme qui a les yeux entre gris & roux, qu'Il a des yeux de chat. Et d'Un vin paillet tel qu'est ordinairement le vin d'Ahy, le vin de Chably, dans là primeur, que C'est un vin d'oeil de perdrix.
On dit, qu'Un cheval a l'oeil veron, pour dire, qu'Il a l'oeil d'une couleur blancheastre. Et on dit, d'Une grosse carpe, qu'Elle a tant entre oeil & bat, pour dire, qu'Elle a tant de longueur entre les yeux & la queuë.
On appelle, Oeil de verre, un Oeil artificiel de verre ou d'émail, qu'on met à la place d'un oeil naturel. On appelle fig. les Lunettes, Des yeux. Il porte ses yeux dans sa poche. il a oublié ses yeux au logis.
Oeil, Se dit aussi de diverses choses, par quelque sorte de similitude & de convenance. Ainsi, en Architecture, Oeil de boeuf, se dit d'Une espece de petite lucarne faite en rond ou en ovale. Et le milieu de la Volute du chapiteau Ionique s'appelle. L'oeil de la volute. Les Lapidaires appellent, Oeil de chat, Une certaine pierre qui jette un éclat & une lueur semblable à peu prés à la lueur qui paroist la nuit dans les yeux d'un chat. Il y a aussi une plante sauvage que l'on appelle, Yeux de chat.
On appelle, Le trou qui est au haut de la branche du mors, & par où l'on passe la testiere, L'oeil du mors.
On appelle, Yeux, Les trous qui se trouvent dans la mie du pain, & dans certains fromages: & en ce sens on ne se sert jamais que du pluriel. Un pain qui a des yeux. un fromage qui n'a point d'yeux.
Oeil, se dit aussi, De l'endroit par où sort le premier petit bourgeon de la vigne, & des autres plantes.
Oeil, se dit fig. Du lustre des estoffes, de l'éclat des pierres precieuses, & autres choses semblables; & en ce sens il n'a d'usage qu'au singulier. Ces estoffes là ont un bel oeil. ces perles-là n'ont pas un bel oeil. l'oeil n'en est pas beau.
Il se dit encore figurément des caracteres dont les Imprimeurs se servent pour les impressions des Livres. Ainsi on dit, Ce caractere a un bel oeil. l'oeil de ce caractere est fort beau & bien net, pour dire, Ce Livre est bien imprimé, l'impression en est belle.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • oeil — oeil …   Dictionnaire des rimes

  • oeil — plur. yeux n. m. rI./r d1./d Organe de la vue (le globe oculaire: iris, pupille, etc.; les paupières). Avoir les yeux bleus, noirs. Fig. et prov. (Allus. biblique.) OEil pour oeil, dent pour dent, formule de la loi du talion. Avoir de bons yeux,… …   Encyclopédie Universelle

  • oeil — Oeil, Oculus, voyez Yeulx. L oeil senestre, Oculus Iaeuus. Avoir l oeil sur aucun, Oculos suos in oculis alterius habere. Tenir l oeil à quelque chose, Diligentiam adhibere. Arracher et crever un oeil, Eruere oculum, vel oculum exculpere. Crever… …   Thresor de la langue françoyse

  • Oeil — Bœuf (архит.) круглое или овальное отверстие, которое устраивается в стенах, крышах или куполах, для освоения внутренних помещений зданий. В Версальском дворце находится комната, известная под названием О. de Bœuf, по проделанному в ее фризе… …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • Oeil — (fr., spr. Ölj), Auge; so O. de Boeuf (spr. Ölj d Böf, Ochsenauge), 1) kleine runde Fenster in dem Fries od. den Dächern großer Gebäude. Weil in fürstlichen Schlössern die durch solche Fenster erhellten Räume nur von der untersten Dienerschaft… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • oeil — oeil·lade; …   English syllables

  • oeil — (eull, ll mouillées), au plur. YEUX (ieû ; l x se lie : des ieû z humides), s. m. 1°   L organe de la vue. 2°   Oeil nu, la vue simple. 3°   Oeil artificiel. 4°   Organe de la vue considéré comme l indice des qualités, des passions et des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OEIL — s. m. (On prononce Euil. ) L organe de la vue. Il fait au pluriel Yeux. Le globe de l oeil. Le fond de l oeil. La cavité de l oeil. Le coin de l oeil. La prunelle de l oeil. Le blanc de l oeil. Le blanc des yeux. Les différentes parties de l oeil …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • OEIL — n. m. Organe de la vue. Le globe de l’oeil. Le fond de l’oeil. La cavité de l’oeil. Le coin de l’oeil. La prunelle de l’oeil. Le blanc de l’oeil. Le blanc des yeux. Cligner les yeux. Cligner de l’oeil, des yeux. Regarder du coin de l’oeil. Avoir… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • oeil — nm. (pl. yeux), (organe de la vue) ; objectif (d un appareil photo, d une caméra). (au pluriel en savoyard), regard ; mirettes : euy (Aussois), jè (Thonon), jeû (Albertville 021c, Giettaz 215), ji (Table 290b), JU, JÛ (021b, 290a, Aillon Jeune,… …   Dictionnaire Français-Savoyard